Cérémonie de signature de la convention de soutien à la politique de réserve militaire entre le Ministère des Armées et le Rectorat de l’académie de Corse

convention armee

Philippe LACOMBE, Recteur de l’académie de Corse, a signé le jeudi 28 septembre, une convention avec le Ministère des Armées afin de soutenir la politique de réserve militaire. Ci.D.A.N. Corse était présent et représenté par son délégué régional, Jean-Louis Poli.

Cette convention marque l’engagement de l’académie pour faciliter la participation des personnels d’encadrement, administratifs, des enseignants, des techniciens de service, santé et social, à la réserve militaire. Le soutien de l’Education nationale est très précieux pour le ministère de la Défense à double titre.

D’une part il permet à des personnels de l’Education nationale de participer concrètement à la défense de la France ; d’autre part, il favorise la synergie entre la réserve militaire, opérationnelle ou citoyenne, et la réserve citoyenne de l’Education nationale. Mise en place au lendemain des attentats de janvier 2015 elle compte également des réservistes militaires dans ses rangs. Pour rappel, La réserve militaire est constituée de deux composantes : la réserve opérationnelle et la réserve citoyenne. Elle est un complément indispensable aux forces actives et une composante pleine et entière des forces armées sans laquelle celles-ci ne pourraient remplir leur contrat opérationnel.

37% de moins de trente ans

« Les questions de sécurité sont des questions qui concernent aujourd’hui tout le monde, a précisé le recteur Philippe LACOMBE. C’est l’une de nos priorités académiques. C’est désormais l’affaire de tous. Dans notre académie, ce partenariat, cette passerelle, cette mutualisation a été préparé de longue date. Il y a également des associations partenaires. Les fonctions de la défense et de la sécurité sont aussi sociales. Ce sont des emplois et des débouchés pour nos jeunes ». Pour l’occasion, le général PONCELIN DE RAUCOURT était venu représenter l’armée et a rappelé l’importance de la réserve militaire.

« Nous nous réjouissons d’avoir l’académie de Corse aux côtés des armées, de la réserve et de la garde nationale. Aujourd’hui cette dernière compte 70 000 hommes et femmes dont environ 7 000 sont chaque jour employés par les armées, la police et la gendarmerie. C’est une force très importante. C’est la somme des réservistes opérationnels. Soutenir la réserve c’est soutenir directement la garde nationale. Il y a de plus en plus de citoyens qui sont engagés pour leur propre sécurité. Nous retrouvons de nombreux jeunes puisque 37% des réservistes ont moins de 30 ans ».

La réserve opérationnelle ou l’implication des citoyens au service de la communauté. Le général Gaetan PONCELIN DE RAUCOURT était en Corse en fin de semaine dernière afin de signer un certain nombre de conventions en faveur de cette réserve. Au rectorat, le Ministère des Armées et le Ministère de l’Éducation nationale se sont ainsi engagés pour permettre à leurs ressortissants de pouvoir donner du temps et des compétences dans des domaines aussi variés que la sécurité ou la prévention par exemple.